Organiser et tout savoir sur son opération

Hernie ombilicale

Pathologie de la paroi abdominale, plus fréquente chez l’enfant (origine congénitale), la hernie ombilicale est due à un défaut de fermeture de l’orifice ombilical, créant alors un orifice plus ou moins large (le collet), à travers lequel peuvent s’incarcérer des éléments intra-abdominaux (graisse, intestin). Il existe alors une tuméfaction sur ou proche de l’ombilic faisant évoquer la possibilité d’une hernie ombilicale.

Qu’est-ce que la hernie ombilicale ?

Pathologie de la paroi abdominale, plus fréquente chez l’enfant (origine congénitale), la hernie ombilicale est due à un défaut de fermeture de l’orifice ombilical, créant alors un orifice plus ou moins large (le collet), à travers lequel peuvent s’incarcérer des éléments intra-abdominaux (graisse, intestin). Il existe alors une tuméfaction sur ou proche de l’ombilic faisant évoquer la possibilité d’une hernie ombilicale.

Cette pathologie est moins fréquente chez l’adulte. Néanmoins, elle peut apparaitre suite à un effort physique intense et répété, une prise de poids, une grossesse, des efforts de poussée sur une constipation chronique ou des troubles urinaires, ou une toux chronique.

La hernie ombilicale est, le plus souvent, indolore. Cette tuméfaction peut toutefois créer d’intenses douleurs si les éléments incarcérés venaient à augmenter.

Cette hernie peut présenter une complication, comme pour les hernies de l’aine : l’étranglement. Il s’agit d’une incarcération irréversible d’une anse intestinale. Il apparaît alors un œdème intestinal (comme le phénomène du doigt gonflé dans une bague) voire une nécrose de l’anse incarcérée. Cela peut alors entraîner une occlusion intestinale. Il s’agit d’une urgence chirurgicale.

Comment répare-t’on une hernie ombilicale ?

Sauf contre-indication, cette chirurgie est effectuée la plupart du temps au cours d’une hospitalisation en ambulatoire, sur une seule journée d’hospitalisation. La cure de hernie ombilicale est effectuée en cœlioscopie ou en laparotomie. La cœlioscopie est actuellement privilégiée, elle permet une meilleure récupération et des suites post-opératoires plus simples. Néanmoins, la laparotomie est envisagée par le praticien s’il était confronté à des difficultés au cours de la coelioscopie, si le patient a déjà eu une laparotomie ou si l’orifice de la hernie est trop importante.

L’intervention chirurgicale permettra de réduire la hernie ombilicale et de renforcer la paroi abdominale à l’aide d’un renfort de paroi, que l’on appelle aussi prothèse de paroi, plaque, mèche. Il s’agit d’un matériel fin biocompatible.

Après la cure de hernie ombilicale

A son retour à domicile, le patient pourra reprendre ses habitudes alimentaires normalement, sans régime alimentaire particulier. Le port de charges est contre-indiqué pendant 1 mois. L’arrêt de travail est de 15 jours pour un patient exerçant une profession sédentaire et de un mois pour le patient exerçant une profession physique. La consultation post-opératoire avec le chirurgien digestif aura lieu un mois après l’intervention. Au terme du premier mois de convalescence, le patient pourra reprendre normalement toute activité physique et professionnelle.

Quelles peuvent être les complications de la cure de hernie ombilicale ?

Intervention relativement courante, la cure de hernie ombilicale présente peu de risques pour le patient.

Cependant, comme pour toute intervention chirurgicale, des complications sont possibles comme un hématome intra-abdominal, des hématomes sur les cicatrices, des plaies de l’intestin grêle, des infections des cicatrices. L’infection de la prothèse est un risque très faible. La récidive de la hernie n’est pas fréquente.